Acheter son bien immobilier près d’un marché : les plus et les moins

de | 27 avril 2014

investir-marchéComme toute chose possède ses bons côtés et ses revers de la médaille, il en est de même en ce qui concerne les biens immobiliers qui se situent à proximité immédiate d’un marché. Pour ce qui est des inconvénients majeurs, ce qui vient immédiatement à l’esprit touche inévitablement la question de la tranquillité et de la quiétude quand arrivent les jours de marché. En revanche, les avantages qui se profilent pour ceux qui habitent près d’un marché sont en outre très appréciables. Le tout sera alors de bien faire la part des choses avant de se lancer pour acheter un bien immobilier dans le quartier où se tient le marché hebdomadaire de la ville.

L’avantage pratique de la proximité

Evidemment le premier avantage d’avoir sa maison située près de la place où se tient hebdomadairement le marché forain consiste en l’inexistence de frais de déplacement. En effet vous pourrez vous promener agréablement à pied, votre panier au bras depuis votre maison jusqu’au marché sans vous soucier de trouver une place de parking pour votre voiture. Vous aurez également le privilège de faire partie des premiers visiteurs à profiter des produits exposés dans les stands avant tout le monde.

L’inconvénient de la proximité

Avec le jour du marché qui arrive, viendront inévitablement les nuisances sonores. Malgré que la règlementation des marchés inclue une limitation des nuisances sonores, il faut en convenir, cela est difficilement contrôlable ! Comme c’est un marché à ciel ouvert, rien que pour l’installation des stands tous les bruits imaginables seront au rendez-vous.

Des cris des manutentionnaires qui déchargent les caisses au petit matin au joyeux brouhaha de la foule un peu plus tard mêlé aux interpellations des vendeurs et de l’éventuelle musique d’animation, tout ce qui peut déranger votre tranquillité silencieuse est de mise. Jusque tard le soir où les marchands remballeront leurs stands et matériels dans un grand bruit de ferraille et de marteau, le calme ne sera pas encore revenu.

Au bruit peut également s’ajouter une nuisance visuelle, car tous les stands, étalages avec l’enchaînement des parasols pour marché peuvent vous gâcher la vue sur une jolie place par exemple.

A l’approche des fêtes

Les jours de marché à l’approche des fêtes, les stands seront en fête, la foule sera grouillante et les voies d’accès seront bouchées. L’effervescence culminera à son apogée et les chants de fête résonneront aux oreilles. Le calme et la paix auront disparu pour un bon moment, vous vivrez en direct l’ambiance des festivités.

Une ambiance joyeuse de convivialité

Mais tout le monde n’est pas enclin à qualifier tous ces bruits de nuisances sonores. En effet, certains attendent avec impatience le jour du marché et l’animation de la calme routine de la semaine. Si vous appréciez la joyeuse convivialité et la chaleur humaine qui règnent dans ces moments, vous serez ravi d’avoir votre maison près du marché.

Les produits facilement périssables en sécurité

Si vous avez la chance d’habiter tout près de la place du marché hebdomadaire et que vous aimez acheter dans les stands des produits ultra frais comme le lait, ou les poissons, ou encore les charcuteries, ces denrées délicats seront rapidement à l’abri dans votre réfrigérateur sans courir le risque d’être gâtés par la chaleur.

La nuisance olfactive au rendez-vous

En outre de la question des nuisances sonores, la règlementation des marchés préconise aussi que les commerçants forains se doivent d’assurer la propreté de l’espace public utilisé après avoir débarrassé leurs stands. Cependant, tous les marchands ne respectent pas forcément ce devoir ou s’en acquittent le moins possible. S’ensuivent ensuite les odeurs nauséabondes, les canaux d’évacuation obstrués de déchets, et autres désagréments.