Calculer la rentabilité de son investissement locatif

de | 9 novembre 2015

Quand on parle d’investissement locatif, il s’agit de faire un achat de bien immobilier neuf ou encore ancien avec l’objectif de donner ce bien à autrui pour un usage à titre locatif. Cela est fait dans le but de se faire des revenus supplémentaires, ou encore dans le but de profiter d’avantages sur le plan fiscal ou encore dans le but de se bâtir un patrimoine. Toutes ces motivations importantes feront que le calcul de la rentabilité de cet investissement locatif soit primordial pour la réussite de l’opération. Il est à savoir donc que ce calcul de rentabilité s’effectue de trois façons bien distinctes.

La rentabilité brute

rentabilité-immobilierLe calcul du taux de la rentabilité brute est obtenu à partir de la division entre le loyer brut de l’année et le prix de revient initial (ou le prix d’acquisition) du bien immobilier. Toutefois, il faut faire attention de ne pas se tromper avec l’appréciation de ce taux car le résultat obtenu par ce calcul ne prend en considération que le loyer brut annuel. La rentabilité brute d’un investissement locatif est souvent une argumentation utilisée par les vendeurs, sans qu’elle représente pour autant la réelle rentabilité de l’investissement.

En effet, les autres fardeaux qui viennent en principe alourdir les charges de votre revenu annuel tels que les frais d’entretien, les frais de gestion, … ne sont pas encore compris dans le calcul. En revanche, dans le prix de revient initial du bien immobilier seront incluses les charges afférentes à l’opération d’achat, soit les frais de notaire, les frais d’agence, …

La rentabilité nette de frais et charges

Le calcul du taux de rentabilité nette de frais et charges est obtenu à partir de la division entre le loyer annuel soustrait des différentes charges relatives à l’entretien et à la gestion du bien et le prix d’achat initial du bien. Ce calcul de la rentabilité nette pour l’investissement dans un bien représente un bon outil de comparaison si vous deviez choisir entre l’achat de deux biens. En effet il symbolise ce qui vous reste réellement, toutes charges décomptées du loyer et en partant du principe qu’un bien occasionne certains frais pour être éligible au marché de la location. Ces charges sont en général correspondantes à la taxe foncière, les charges dites non récupérables, les frais d’entretien et de gestion, …

La rentabilité nette

Le calcul du taux de la rentabilité nette s’obtient en prenant en considération les revenus après impôts mais également les autres remises obtenues grâce aux programmes tels que Borloo,…ou encore aux travaux de rénovation. Néanmoins malgré que ce taux soit celui qui se rapproche le plus de la réalité, il est le plus compliqué à établir de par sa dépendance avec la fiscalité du propriétaire bailleur.

Calculer la rentabilité en ligne

Aujourd’hui, il est plus facile de procéder à ce calcul de la rentabilité de votre investissement immobilier. En effet des simulateurs de rentabilité nette d’un investissement locatif sont désormais proposés en ligne sur internet et qui plus est, sont tout à fait gratuits :

https://www.mystone.fr/simulateur/
http://www.rendementlocatif.com/