Crédit immobilier : tous les mois, de nouveaux records sont relevés

de | 9 avril 2016

Les emprunts sont susceptibles de ne pas connaitre la crise, car les taux sont encore plus intéressants que ceux identifiés en 2015. Plusieurs dizaines de centimes sont gagnés puisque le coût du crédit immobilier ne cesse de baisser.

Des taux en dessous de la moyenne pour les revenus confortables

Les banques françaises s’affrontent sur le marché du crédit immobilier à coups de taux. Certains placent la barre très haute en proposant des taux inférieurs à la moyenne nationale. Les emprunteurs devraient donc se précipiter chez les banquiers pour concrétiser un projet ou pour faire racheter leurs crédits, peut-être même auprès d’un spécialiste, comme Rdcf.fr. Le seul petit point noir s’articulera autour de la situation familiale, les ressources financières impacteront directement le taux. Si les revenus sont élevés, celui-ci sera le plus bas possible. A contrario, si les finances sont moyennes, le taux octroyé pourrait se situer au-dessus de la moyenne notamment pour un emprunt sur une vingtaine d’années (découvrez les protections légales à ce sujet).

Un gain de 55 069.54 euros par rapport à 2011

taux-credit-immobilierUne expertise a été réalisée en se basant sur les taux appliqués depuis le début de l’année. Empruntis, qui est l’auteur de cette enquête est surpris, car, « chaque mois, ce sont de nouveaux records de taux historiques, jamais vus et planchers qui sont battus ». De ce fait, ceux qui ont emprunté au mois de janvier auront un coût plus élevé que les emprunteurs du mois de mars. La différence se calcule en dizaine de centimes, mais, par rapport à 2011, le gain est considérable. En effet, il y a 5 ans, une personne qui a emprunté 200 000 euros pour un crédit immobilier a payé 55 069.54 euros de plus qu’un individu qui a franchi le cap aujourd’hui tout en sélectionnant une durée de 20 ans.

Ne pas oublier de négocier son ancien crédit immobilier

Les experts en crédit ont révélé que la moyenne sans prendre en compte les assurances et les garanties est de 1.97% actuellement. Toutefois, au mois de février dernier, elle était établie à 2.09% contre 2.15% pour janvier 2016. Ces taux peuvent être littéralement battus par les hauts revenus puisque leur seuil est fixé à 1.15% sur un emprunt de 15 ans. Les Français les plus favorisés seront ceux qui bénéficieront d’un dossier confortable. Ils couplent ainsi deux points forts. Il est important de ne pas oublier les clients qui ont emprunté au cours des années précédentes, cette situation est favorable pour la négociation.