La revente LMNP en 2016

de | 27 janvier 2016

L’investissement dans le secteur de l’immobilier est une astuce qu’utilise bien des personnes, qu’elles soient dans le secteur du tourisme ou pas, afin de réaliser des bénéfices et avoir des revenus complémentaires. La LMNP, ou location de meublé non professionnel, est un secteur qui bénéficie d’une défiscalisation. Elle a été mise en place par le gouvernement français en vue d’encourager les citoyens à investir dans la construction de nouveaux biens immobiliers. Ceci dit, il est important de préciser que ce statut jouit de faveurs particulières au niveau du fisc.

Le statut particulier de la revente de biens acquis en LMNP

salon-meubléIl n’est pas toujours facile de pouvoir procéder à la revente d’un logement LMNP. Ces « produits financiers », si on peut les appeler ainsi, sont conçus pour optimiser sa situation fiscale. Dans bien des cas, ces caractéristiques les rendent difficiles à liquider dans certaines circonstances. Par exemple, quand il y a un  décès, une succession, ou encore un besoin de céder le bien dans le but de  retrouver de la trésorerie. Ainsi au vu de toutes ces difficultés, pour la première fois, un indicateur statistique est publié dans ce sens pour indiquer les taux de rentabilité des appartements en résidences services vendus d’occasion.

Ces taux de rentabilité ont pour but de permettre d’estimer la valeur de plus de 200 000 biens pour un total estimé à un peu plus de 20 milliards d’euros. Ces biens sont dans la plupart des cas la propriété de particuliers qui les ont acquis en étant sous le statut fiscal de Loueur en meublé Professionnel (LMP) ou Loueur en meublé non professionnel (LMNP). Il s’agit, on pourrait le dire ainsi, d’une révolution puisque la revente des biens acquis en LMNP restait aussi bien floue quant aux procédures que pour ce qui est des chiffres. Toutefois, il est important de préciser qu’avec ce statut de privilégié fiscal, l’investisseur en LMNP n’aura aucune plus-value sur une future vente, et ce pour une durée de 20 ans.

La location en lmnp très rentable en 2016

Le statut LMNP bénéficie en 2016 d’un statut d’amortissements différés. Ainsi investir la LMNP en 2016 permettra alors de se créer du patrimoine et de toucher aussi des revenus complémentaires sans pour autant augmenter ses charges fiscales. Il s’agit là d’une des solutions patrimoniales très rares qui permettent en effet d’accroître ses revenus sans impact fiscal.

Ceci dit, ce  statut va permettre alors d’effacer les revenus locatifs provenant de son bien LMNP sur du très long terme. En effet, du fait que la location meublée est une activité commerciale, il est possible de pratiquer un amortissement du mobilier sur 5 à 10 ans et de l’immeuble sur 20 à 25 ans. Ces amortissements seront alors  comptabilisés comme des charges supplémentaires qui viendront pour gommer vos revenus BIC. Le déficit BIC alors créé est de ce fait reporté sur une durée illimitée jusqu’à ce que vous ayez des recettes positives.