Le marché de l’immobilier à Nantes

de | 30 janvier 2014

nantes-carroussel
Depuis 2006, le marché immobilier nantais s’est envolé si bien qu’à l’heure actuelle, les prix sont au maximum. Il faut savoir que la ville bénéficie de nombreux projets pour améliorer les infrastructures et les transports. De plus, la ville de Nantes se trouve à quelques heures de Paris et à 30 mn de la plage, autant de paramètres qui ont contribué à l’essor du marché immobilier nantais.

Marché de l’immobilier : zoom sur les prix

Depuis 2008, le prix des maisons est resté stable. Ainsi, le prix dans l’ancien tourne autour de 4000 euros/m². Cependant, le prix des appartements dans l’ancien affiche une tendance à la hausse : entre 2011 et 2012, par exemple, la hausse était en moyenne de 1.8%. Il faut savoir que la surface influe beaucoup sur le prix du bien immobilier : les petites surfaces coûtent plus chères (2560 euros/m²) que les grandes surfaces (2100 euros/m²). Bien évidemment, les vendeurs qui affichent un prix aligné sur celui du marché arrivent à vendre plus rapidement leur bien immobilier.

Le marché locatif n’est pas non plus en reste dans la ville de Nantes. Ce sont surtout les jeunes et ceux qui souhaitent des services de proximité qui recherchent des biens à louer. Il faut savoir que le marché locatif nantais a été favorisé par l’application des lois Scellier et Robien. Ainsi la ville se dote de nouveaux biens en location, seulement ces derniers sont très prisés et ne restent pas longtemps sur le marché. Pour information, la location d’un appartement tourne en moyenne à 14 euros/m², tandis que celle d’une maison est de 8 euros/m².

Marché de l’immobilier : les quartiers les plus recherchés

pont-nuit-nantesLe quartier de Graslin (hypercentre de Nantes), celui de l’ancien Palais de Justice ainsi que celui qui jouxte le marché de Nantes, le quartier de Talonsac sont les quartiers les plus recherchés actuellement. Les biens haut de gamme s’achètent à partir de 3500 euros/m².

Pour trouver des prix plus doux, il faut se rendre dans le quartier de Beaulieu, actuellement en pleine transformation. Les secteurs de Balby, Hippodrome ainsi que Cens sont également dotés de biens immobiliers à prix abordables. Le secteur du CHU, plus précisément dans le quartier Saint Jacques, affiche, quant à lui, des prix à moins de 2000 euros/m².

Il faut savoir que de nombreux projets d’urbanisation sont encore en cours dans la ville de Nantes. Il y a notamment le projet Ile de Nantes qui vise à la mise en place de 7000 logements dotés d’équipements publics et culturels ainsi que de nombreuses activités. Il y a aussi le projet du site du Tripode qui vise à mettre en place un quartier doté de logements, de pôle d’affaire, de services et commerces. Ce projet de construction s’étale sur 100.000 m².