L’immobilier en Bretagne

de | 10 mai 2016

A l’extrémité ouest de la France, la Bretagne occupe la péninsule entre la Manche, le golfe de Gascogne, la mer d’Iroise et la mer Celtique. Composée de quatre départements, elle est particulièrement privilégiée en matière d’immobilier, notamment pour les nouvelles constructions. La ville principale de cette région est Rennes.

Quelques données statistiques sur la Bretagne et son secteur immobilier

Une étude réalisée en 2015 démontre les points forts de la Bretagne. Comme le précise le site maisons-france-littoral.fr, la région qui compte environ 3,2 millions d’habitants possède un taux de chômage particulièrement faible à 8,8%. Sur ce plan, elle se retrouve donc à égalité avec l’Ile-de-France ou encore les Pays de la Loire. Cela explique peut-être en partie le fait que la région recense plus de 67 % de propriétaires contre 59 % dans toute la France. Toujours selon cette étude, le parc immobilier breton est à 72% composé de maisons individuelles. Si la Bretagne est considérée comme une région de propriétaires, c’est aussi grâce aux prix de l’immobilier. Pour acquérir un bien dans le neuf, if faut y payer environ 3200 euros le mètre carré, contre 3650 euros en moyenne en France. Cet écart est encore plus marqué sur le marché de l’ancien. Il vous faudra débourser 2100 euros seulement le mètre carré contre 2797 euros pour l’ensemble du pays.

Quid de la construction immobilière en Bretagne ?

immobilier-bretagneDans le domaine de la construction immobilière, la Bretagne est une région particulièrement dynamique. En 2014, les autorités avaient autorisé la construction d’environ 18 000 logements et 16 000 d’entre eux étaient déjà en chantier. Si la construction a quelque peu ralenti en 2015, la reprise du secteur se confirme dans la région. Récemment, le ministère du Logement avait annoncé une augmentation de 7,5% du nombre de permis de construire accordés pour des logements neufs, ce qui est une aubaine pour un constructeur de maison en Bretagne. Parmi les régions qui tirent cette statistique vers le haut, on retrouve notamment la Bretagne (avec une augmentation de 22,8%) et l’Ile-de-France (+20%). Côté mises en chantier, la Bretagne permet également à la France d’afficher une hausse de 3% au premier trimestre de 2016. Cette reprise de l’immobilier est une bonne nouvelle pour l’attractivité de la région car le secteur du bâtiment peut effectivement entraîner avec lui une bonne partie de l’économie.

Est-ce le bon moment pour construire sa maison en Bretagne ?

Si vous avez en tête un projet pour bâtir une maison en Bretagne, c’est le moment ou jamais pour les réaliser. La reprise du marché de l’immobilier est en majeure partie due à une baisse considérable des taux de crédit. Actuellement, les meilleurs profils peuvent même espérer un taux de 1,5% sur 20 ans, contre 1,64% en mai 2015. C’est donc le moment pour passer de locataires à propriétaires en construisant la maison de vos rêves. Comme la concurrence est féroce entre les banques, c’est aussi le moment idéal pour renégocier votre crédit en cours. Cela pourrait éventuellement vous faire retrouver un peu de pouvoir d’achat. Cela pourrait suffire pour vous inciter à mettre en chantier votre maison. Avec ses 2 700 kilomètres de façade maritime, la Bretagne offre en plus un cadre idéal pour une résidence secondaire.