Le marché immobilier à Angers

de | 19 mai 2016

De toutes les villes des Pays-de-la-Loire, Angers est probablement celle qui présente la meilleure qualité de vie associée à un niveau de sécurité réputé être le meilleur de toute la France, deux conditions essentielles pour un marché immobilier florissant. De plus les autorités locales ont développé récemment des projets immobiliers d’envergure.

Angers

Des atouts indéniables

Forte de 155.700 habitants, la ville d’Angers se veut être l’une des figures de proue du développement économique des Pays-de-la-Loire. 16ème ville de France, elle compte bien sortir de l’ombre de Nantes, la préfecture de la Loire Atlantique. Elle a beaucoup d’atouts pour réussir son développement démographique et économique.

Au premier rang de ses atouts figure sa légendaire douceur si prisée par Voltaire. Sur un plan plus terre à terre, nous noterons la performance de sa desserte ferroviaire. En effet la présence de TGV Atlantique permet de rallier Paris en 90 minutes et l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle en 2 heures. Un plus notable qui offre aux salariés ayant leur travail à Paris l’opportunité de rejoindre sans problème la capitale.

Le marché immobilier à Angers

Parmi tous les centres villes, celui d’Angers est certainement l’un des plus recherché en France. Malheureusement, s’il y a beaucoup d’appelés, il n’y a jamais que quelques élus. En moyenne estime Pierre Abraham, le président d’Abraham Fondation, les ventes conclues au niveau de la ville d’Angers se situent dans une fourchette de 500 à 600 maisons et les prix se situent à plus de 260.000 €.

loi pinel

Ces chiffres sont tout à fait raisonnables pour une agglomération de la taille d’Angers. S’ils sont en légère augmentation, cela est dû en partie au dispositif Pinel qui est bien vu par les investisseurs professionnels et les particuliers, bien qu’il ne fasse qu’améliorer son prédécesseur le Duflot, qui s’est vu snobé par la plupart des Français.

Si vous êtes à la recherche d’un appartement ancien en bon état, il serait bon que vous fassiez un tour dans les quartiers du jardin des plantes et de la place du Ralliement. Le bien se vend en moyenne entre 2.400 et 2.600 € le m². Autrement, vous pouvez vous diriger vers des quartiers excentrés comme Eblé ou le stade Jean-Bouin où les prix sont moindres : 1.900 à 2.000 € le m².

Les projets immobiliers ayant boosté l’immobilier angevin

Les 31 communes de la communauté d’agglomérations Angers Loire métropole regroupant 283.000 habitants ne peuvent que se réjouir de la création de la ligne de tramway reliant Avrillé au nord d’Angers à la Roseraie en moins de 37 minutes. La création de ce tramway a généré la construction de 2.400 logements.

tramway

Le développement d’Angers est aussi dû en partie à un autre grand projet : le quartier Gare +. Commençant au sud de la gare TGV Saint-Laud, il s’étend à la caserne Eblé. Ce nouveau quartier a complètement bouleversé la donne. A la place des friches industrielles d’antan, presque 7.000 m² de bureaux, 20.000 m² de logements et 4.500 m² de commerces ont vu le jour. Ce qui a permis de créer quelque 2.500 à 3.000 emplois.

Dernier projet et non des moindres, celui de Mayenne-Capucins. Ces deux quartiers localisés sur un plateau accueillent 10.000 logements. Desservi par le tramway, ce secteur bénéficie en outre d’un parc ludique et pédagogique s’étendant sur 11 ha avec des espaces aquatiques et des jardins paysagers.