Les nouvelles technologies de l’IOT au service de l’immobilier

de | 28 septembre 2016

Avec le développement des technologies sans fil et la banalisation des mobiles, la révolution numérique n’a pas mis longtemps à toucher le secteur de l’immobilier. Une chose est sûre : grâce aux nouvelles technologies de l’IOT, la maison de demain sera connectée. Bref, elle fournira automatiquement à son heureux propriétaire toutes les informations nécessaires pour son confort, son bien-être et sa sécurité.

Les grandes entreprises s’associent pour créer la maison de demain

immeuble-connecteQuand on parle de nouvelles technologies, les géants américains Apple et Google ne sont jamais loin. Ils sont surtout connus pour leurs innovations en matière de domotique visant à faciliter le quotidien. Toutefois, connecter tout un bâtiment nécessite l’intervention d’entreprises plus spécialisées. En 2011, Schneider Electric a commencé à intégrer la mobilité pour le résidentiel et le petit tertiaire. Depuis son smartphone ou sa tablette, l’utilisateur peut par exemple vérifier s’il a bien verrouillé la porte, activé les alarmes de sécurité, surveillé ses consommations d’eau (afin de rapidement détecter une fuite), etc…. D’autres firmes comme Accedia se sont chargées de démocratiser la télésurveillance. Les systèmes de détection d’intrusion sont connectés aux mobiles. Même l’ascenseur de demain sera connecté. Le groupe finlandais Kone prévoit de connecter tous ses ascenseurs et autres produits au cloud d’IBM. L’objectif : surveiller en temps réel l’équipement et détecter rapidement les signaux faibles précédant les pannes. La maison du futur donc munie de capteurs pour tout ce qui peut fournir une information exploitable, d’analyser ces données le plus vite possible et les mettre à disposition de l’utilisateur.

Quid des start-ups ?

Dans le développement de nouvelles technologies de l’IOT pour la maison intelligente, les start-ups ou firmes innovantes comme Hxperience sont de vrais porteurs d’idées. Généralement lancées par des jeunes, elles n’hésitent pas à sortir des sentiers battus pour proposer d’autres solutions. En exemple, la start-up Intent Technologies s’est donné comme objectif de connecter tout un bâtiment. Dans l’édifice, elle va donc installer une plateforme alimentée par un réseau de capteurs qui seront reliés à des « box ». A tout moment, les professionnels du bâtiment pourront détecter rapidement le moindre dysfonctionnement des équipements (chauffage, ventilation, ascenseurs…). Cela va s’avérer primordial si les appartements de l’édifice sont loués à différentes personnes. Spécialisé dans la « Smart Home », la start-up NodOn propose actuellement NIU, le nouveau bouton connecté. Relié à un smartphone, ce dernier facilite les usages de la maison connectée. Une fois paramétré, il vous permettra par exemple d’ajuster la température d’un thermostat connecté Nest, de contrôler une centrale domotique SmartThings.

Et les enjeux de ces nouvelles technologies?

Pour faire simple, chaque nouvelle Solution IOT exploitée pour la maison de demain aura pour objectif de nous rendre la vie plus facile. Surveillance, sécurité et confort sont certes nos priorités, mais la maison de demain se veut également écologique. La réduction de son impact environnemental est donc une priorité pour de nombreuses entreprises. Celles-ci proposent donc diverses solutions en exploitant différentes sources d’énergie (solaire, éolienne…). Et bien évidemment, toute l’installation sera équipée de capteurs et sera contrôlable à distance.