Refaire l’installation électrique de son appartement

de | 25 novembre 2016

Si vous avez décidé de refaire l’installation électrique de votre appartement, vous devez prendre en compte les quelques points suivants :

installation-electrique

Réaliser un diagnostic électrique et un bilan de puissance

Avant de démarrer tous travaux d’installation électrique, effectuez un diagnostic électrique. Ce bilan a pour but d’identifier les travaux indispensables pour la remise aux normes d’une installation. Il consiste à vérifier le tableau électrique, la présence de disjoncteur différentiel en tête d’installation, la présence de prise de terre, la protection contre les surintensités, la présence de la liaison équipotentielle et l’installation électrique de la salle de bain. Vous aurez besoin d’un professionnel pour ce diagnostic, en général ce sera l’artisan ou l’entreprise à qui vous confierez le travail d’installation.

Le bilan de puissance consiste à faire le point des besoins en puissance de votre appartement afin d’obtenir une estimation que vous soumettrez au fournisseur d’électricité. Ce bilan vous aidera aussi à déterminer la dimension du tableau électrique à installer. Pour ce faire il suffit juste d’additionner les puissances électriques des appareils pouvant marcher simultanément dans votre appartement.

Evaluer le coût et la durée de l’installation électrique

A partir du diagnostic électrique, vous aurez une idée claire de vos besoins et de vos attentes qui constitueront une base pour des devis détaillés. Pour le choix des matériels, consultez un site spécialisé dans la vente de matériel électrique. Sachez que le coût d’une rénovation dépend de la surface en m² de votre logement et de votre installation électrique actuelle. Comptez entre 80 à 150€ hors taxe le m², avec une TVA de 7% pour les logements de plus de 2 ans et de 19,6% pour les logements neufs.

Côté durée des travaux, beaucoup de paramètres entrent en jeux mais vous pouvez obtenir une petite moyenne à partir des estimations suivantes :

  • On peut équiper 10 m² par jour pour une installation électrique neuve
  • Environ 6,5 m² par jour pour une rénovation électrique sous moulure
  • Et 7 m² par jour pour une installation encastrée

Évidemment pendant tout le temps des travaux, vous n’aurez pas d’électricité.

Ajoutez à ceci que généralement un professionnel travaille pour 35 à 45€ de l’heure. En somme il faut prévoir entre 10.000€ et 15.000€ de budget pour tous les travaux.

Connaître les normes en vigueur : Norme NF C 15-100

Le but d’une rénovation complète d’installation électrique, mis à part le côté esthétique, est de remettre l’électricité dans les normes. La réglementation en vigueur en France est la norme NF C 15-100. Un organisme de Contrôle des installations électriques certifiera par une attestation, la conformité de l’installation.

Voici quelques points imposés par cette norme :

  • Vous devez disposer d’un appareil de protection et de coupure comme un disjoncteur, d’un dispositif antifoudre, ainsi que d’une masse dans tous les circuits.
  • Il vous faut également des protections différentielles à net sensibilité
  • Vos prises de courant de 10 et 16A doivent être obstrué d’alvéoles
  • Il faut aussi respecter les sections exigées pour les fils électriques, le calibre de protection et la gaine technique de logement
  • Vos fils doivent être sous gaine ou conduit, vos prises de courant respectant une certaine hauteur par rapport au sol
  • Des volumes minimums sont aussi à respecter autour de la baignoire et la douche pour l’installation électrique de votre salle de bain

Cette norme est imposée dans le but d’augmenter la sécurité des utilisateurs, d’assurer le bon fonctionnement des installations et s’adapter aux besoins actuels.