Pourquoi les taux d’intérêt sont-ils si bas ?

de | 20 novembre 2016

Il y a cinq ans de cela, le taux d’intérêt relatif à un prêt immobilier sur une durée de vingt ans était compris entre 3,40% et 4, 62%. Aujourd’hui, ce taux a largement baissé de plus de 2%. Ce changement vient de la décision de la Banque Centrale Européenne ou la BCE.

taux

Pourquoi ce rabais significatif ?

Auparavant, les banques étaient généralement rémunérées au travers d’un taux d’intérêt basé sur l’Euribor. L’Euribor est quant à lui déterminé par la Banque Centrale Européenne. Ce taux s’applique sur les emprunts interbancaires et est rémunéré sur les dépôts dans les caisses de la Banque Européenne. Actuellement, ce taux est devenu négatif. D’où l’intérêt des banques à prêter aux particuliers.

Ce changement est également intéressant pour les instances européennes. Il permet de relancer la consommation et donc l’activité des entreprises. Cela pousse à l’embauche. À part cela, les placements financiers traditionnels sont moins rémunérateurs que les placements professionnels. C’est pourquoi les épargnants sont poussés à consommer et à investir dans des placements risqués. Les produits européens deviennent moins chers à l’exportation et les produits importés moins compétitifs.

Les emprunteurs sont également bénéficiaires. Cela vient du fait que les banques doivent trouver plus de clients intéressés par le placement de leurs argents au travers de prêts consentis. Puisque la concurrence auprès des autres établissements bancaires est très rude, les emprunteurs peuvent alors choisir même si leur profil n’est pas parfait. C’est donc un facteur important de la rentabilité.

L’évolution possible de cette baisse

La question qui est présente sur toutes les bouches est la suivante. Les taux peuvent-ils encore baisser aujourd’hui ? Ce qui est sûr c’est que ce taux n’augmentera qu’après un grand évènement comme une forte hausse de la croissance, un crash financier ou un recours massif aux déficits budgétaires. Ce cas est alors peu probable.

Ce qui est probable c’est que ce taux soit de nouveau en baisse. Une remontée brusque des taux d’intérêt ne se ferait pas dans l’immédiat, car les banques se retrouveraient prises entre des prêts consentis à des taux toujours plus bas et un argent acheté bien plus cher. Ce cas de figure ne serait pas bénéfique pour les investisseurs également.

Cela aura de forts risques à les détourner des placements actuels en incitant à transférer leurs actifs vers des produits plus rémunérateurs. Si vous devez emprunter dans l’immobilier, il faut privilégier une analyse poussée des offres permettant de négocier chaque point du prêt.